Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 juillet 2011 1 25 /07 /juillet /2011 18:00

Cet été, les syndicats quittent la rue de Lille pour le Mont-Liébaut

lundi 25.07.2011, 05:04  - La Voix du Nord

 En faisant signer les organisations, Yvon Bultel, adjoint, ferme un dossier ouvert il y à 5ans.

|  LE VISAGE DE L'ACTUALITÉ |

L'été sera chaud dans les tee-shirts, dans les maillots... des syndicats. Les organisations déménagent de la rue de Lille pour le centre Jean-Monnet, au Mont-Liébaut. Avec regrets mais sans payer de loyer. C'est la fin d'un dossier vieux de 5 ans.

 

PAR DAVID CIERNIAK

 

bethune@info-artois.fr

Initié sous Jacques Mellick et terminé sous Stéphane Saint-André. Yvon Bultel goûte avec une certaine saveur la fin d'un dossier « qui a pris un certain temps et donné lieu à beaucoup de rencontres », précise l'adjoint au maire. Plusieurs années ont été nécessaires pour qu'organisations syndicales et municipalité trouvent un terrain d'entente. La faute à son prédécesseur avait accusé Stéphane Saint-André, lors de la dernière cérémonie du 1er Mai. « L'opération avait été mal engagée », avait-il déclaré. Mais le temps fut aussi une question d'argent. Stéphane Saint-André et Yvon Bultel avaient dû essuyer la colère des organisations syndicales lorsqu'elles apprirent la volonté de leur réclamer des loyers. Aujourd'hui encore Yvon Bultel demeure droit dans ses bottes. « Un élu n'a-t-il pas le droit de rechercher des subventions ?

Je suis responsable des deniers publics béthunois », déclare l'adjoint au budget. D'ailleurs, il précise à nouveau qu'il n'y a pas que les syndicats qui avaient été sollicités dans sa recherche de financement. Il a frappé à la porte d'Artois Comm. « puisque ce sont des syndicats d'arrondissements ! », justifie-t-il ; mais aussi à celle du ministre du Travail, ou encore des conseils régional et général. Sans succès. « Je considère que dans ce déménagement, la ville accuse une perte. Centre Jean-Monnet, elle percevait des loyers, avec notamment la CAF », explique Yvon Bultel. Une somme estimée à près de 40 000 E par an. Sans compter les frais dépensés en peinture, éclairage... « On leur donne davantage de surface et de sécurité », glisse Yvon Bultel. « Je trouvais inadmissible de recevoir des salariés dans un immeuble moyenâgeux », estime l'adjoint pour justifier le déménagement. Un changement d'adresse qui prend « la forme d'un respect pour les syndicats » et accompagné d'une convention. « C'est nouveau et j'y tiens, elle permet de mieux lier ville et organisations syndicales », ajoute-t-il.

Les feux sont donc au vert et le déménagement, suivant la volonté des syndicats, peut s'étaler jusqu'à fin août. Au centre Jean-Monnet II, au dessus de la viennoiserie, les surfaces ont été attribuées suivant les résultats des dernières élections prud'homales. On retrouve ainsi les organisations déjà présentes au 558, rue de Lille (CGT, CFDT, FO, CFE-CGC...) ainsi qu'une petite dernière, la FSU (représentant les salariés de la fonction publique d'Etat). « Les syndicats vont facilement s'intégrer dans un quartier qui vit, et sont situés à proximité de la gare et de la sortie d'autoroute, sans oublier, que l'on règle également le problème de stationnement », déclare Yvon Bultel. •

 

COMMENTAIRE :

 

TRES BONNE OPERATION DE COMMUNICATION DE MONSIEUR BULTEL EN L'ABSENCE DE MONSIEUR SAINT ANDRE.

POUR LE MOMENT LES ORGANISATIONS SYNDICALES ATTENDENT DE PRENDRE CONNAISSANCE DE LA CONVENTION !

NOUS PENSONS QUE MONSIEUR BULTEL VA VITE EN BESOGNE !

Partager cet article

Repost 0
Published by CFDT ARTOIS COMM - dans Actualité Interpro.
commenter cet article

commentaires

Rechercher