Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 avril 2009 4 30 /04 /avril /2009 18:00

Maison des syndicats : il paraît qu'elle déménage

 Les manifestations de janvier et mars étaient parties de la rue de Lille, facilitant les rassemblements, estiment la plupart des syndicats. La Voix du Nord
Les manifestations de janvier et mars étaient parties de la rue de Lille, facilitant les rassemblements, estiment la plupart des syndicats.© La Voix du Nord
La Maison des syndicats va déménager. C'était déjà prévu sous Jacques Mellick. Ce serait imminent, selon la municipalité. Les principaux intéressés n'ont pourtant aucunes nouvelles.

PAR CH.-OLIVIER BOURGEOT

bethune@info-artois.fr «  On n'entend plus parler de rien », confie Henri Tobo pour la CGT. «  Tout ce qu'on sait, c'est qu'on doit déménager au centre Jean-Monnet II », explique Patrick Durieux, secrétaire général de l'union locale (UL) FO. «  On va être relogés dans des conditions qu'on ignore. C'était prévu pour le printemps... », indique Guy Levaast, président de l'UL CFE - CGC. «  On attend. Depuis la dernière réunion, avant les Prud'homales, c'est le calme plat », renchérit Sergine Guilbert, responsable de l'UL CFDT. Les organisations syndicales sont au moins d'accord sur une chose : elles vont devoir quitter la Maison des syndicats et la rue de Lille pour le Mont-Liébaut et le centre Jean-Monnet II. Elles ignorent juste la date. Pas le projet, puisqu'il date de J.Mellick.

Au jeu des chaises musicales, la CAF, la Croix-Rouge et diverses associations perdraient leur vue imprenable sur le portrait de Jean Monnet. «  On a contacté chaque association pour faire d'autres propositions », assure Yvon Bultel, adjoint en charge du dossier. Lui confirme la proximité de la dépendaison de crémaillère. «  Je ferai une dernière réunion courant mai pour finaliser les derniers petits détails. Le déménagement sera pour juin, au plus tard septembre. » Et d'expliquer le retard pris, par les élections prud'homales. «  On n'a pas voulu perturber les uns et les autres. » Ils ne le sont pas davantage depuis décembre. Des années qu'ils attendent la finalisation d'un projet qui ne les enchante pas. «  Mellick a décrété qu'il avait besoin de récupérer ce bâtiment et que les syndicats iraient place de l'Europe  », se souvient-on à la CGT. Le projet est resté en place avec son successeur. Les syndicats s'installeront donc bien dans les quatre étages du centre Jean-Monnet II, au Mont-Liébaut, posant un problème d'emplacement pour la plupart des confédérations. Sauf la CFDT. «  On n'est pas dans un trou perdu, On sait où c'est. Les autres syndicats craignent qu'il n'y ait pas assez de parking au Mont-Liébaut. S'il faut faire 50 mètres à pied, y a quand même moyen », lâche S. Guilbert.

Sur la place accordée dans le bâtiment, chacun a fait des propositions et indiqué ses préférences, « dans un climat de bonne relation avec la municipalité », dixit Y. Bultel. « Mais, forcément, on veut toujours des salles plus grandes... » Façon de dire que la mairie tranchera. Des aménagements sont aussi à prévoir : l'équipement informatique, l'électricité, la peinture, les cloisons à abattre... Pour les détails et le coût qu'à la mairie on aimerait partager avec Artois Comm. et le conseil général, l'élu renvoie vers les services techniques de la ville.

On les sollicite depuis trois jours. Nous aussi, on attend des nouvelles. •

Les rédactions de La Voix du Nord  la Voix du Nord 

Partager cet article

Repost 0
Published by CFDT ARTOIS COMM - dans Actualité Interpro.
commenter cet article

commentaires

Rechercher