Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 juillet 2010 7 18 /07 /juillet /2010 20:59

Le secrétaire d'Etat à la Fonction publique, Georges Tron, propose d'arrêter la "dérive" des créations de postes de fonctionnaires territoriaux, en récompensant les collectivités ayant une "gestion rigoureuse", dans un entretien publié jeudi par les Echos. (© AFP Martin Bureau)

PARIS (AFP) -

 

Le secrétaire d'Etat à la Fonction publique, Georges Tron, propose d'arrêter la "dérive" des créations de postes de fonctionnaires territoriaux, en récompensant les collectivités ayant une "gestion rigoureuse", dans un entretien publié jeudi par les Echos.

 

"L'Etat s'impose le non-remplacement d'un départ à la retraite sur deux, et il est normal et nécessaire que les collectivités participent à cet effort national", assure M. Tron, tout en excluant de "remettre en cause leur principe de libre administration".

 

"On ne peut pas non plus occulter que, de 1997 à 2007, hors transferts de compétences et de personnels, les collectivités territoriales ont créé 340.000 emplois supplémentaires. Il faut arrêter cette dérive", poursuit-il.

Lundi soir sur France 2, Nicolas Sarkozy a proposé aux régions d'adopter la même règle que l'Etat. "Il n'y a aucune raison que l'Etat s'impose une gestion rigoureuse et que les collectivités territoriales, notamment les régions, continuent une politique d'augmentation du nombre de fonctionnaires", a dit le chef de l'Etat.

 

"Le concours financier de l'Etat au fonctionnement des collectivités territoriales, environ 80 milliards d'euros par an, va être gelé dans le budget 2011-2013. Les collectivités devront donc faire des efforts", prévient M. Tron.

"Comme l'a déjà évoqué Nicolas Sarkozy au printemps, il faut aussi envisager de moduler ce concours financier afin de soutenir en priorité les collectivités dont la gestion est la plus rigoureuse et vertueuse", affirme le secrétaire d'Etat.

Partisan "d'introduire plus de souplesse" dans la fonction publique territoriale, il annonce aussi le lancement d'une "réflexion" sur ces agents, déplorant une "multitude de règles très rigides" qui les "pénalise" en "limitant leurs possibilités d'évolution".

 

La fonction publique territoriale (1,6 million d'agents) représente plus du quart de l'ensemble des fonctionnaires (5,3 millions). Elle regroupe l'ensemble des emplois des collectivités territoriales (commune, département, région) ainsi que de leurs établissements publics.

© 2010 AFP

Partager cet article

Repost 0
Published by CFDT ARTOIS COMM - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

Rechercher